Nous proposons des plats maison et sains en barquettes sous gaz alimentaire *(MAP)

A réchauffer simplement au micro-ondes.

Disponible à l’emporté dans nos locaux ou en livraison sur demande.

Egalement disponible dans les petites épiceries de Bavois, Orbe, Rances, Juriens, L’Abergement et Etoy.

Moussaka

Poids net : 600 gr
Prix: 15.00 emporté - 17.00 livré

Ingrédients: Aubergines, viande bœuf (CH), tomate, vin rouge lait, farine, beurre, mozzarella, parmesan, légumes, ail, oignons,

fond veau (CH), huile olives, sel, poivre.

  • Conserver au frais à 5 degrés et consommer jusqu’au: voir date indiquée sur emballage.

A réchauffer au micro-ondes 600/800W durant  4 minutes

Allergènes Lactose, céleris, gluten.

Cuisse de poulet basque
Penne & légumes

   Poids net : 500-530 gr
Prix: 15.00 emporté - 17.00 livré

Ingrédients:Cuisse de poulet (CH), pâtes, légumes, crème, beurre, huile olives, épices, herbes, sel, poivre.

  • Conserver au frais à 5 degrés et consommer jusqu’au: voir date indiquée sur emballage.

A réchauffer au micro-ondes 600/800W  durant 4 minutes

Allergènes Lactose, soja, gluten.

Aiguillettes de poulet 
A l’estragon, riz & légumes

   Poids net : 450 gr
Prix: 15.00 emporté - 17.00 livré

Ingrédients: Poulet (CH), riz, légumes, beurre, échalotes, vin blanc, farine, huile olives, ail, sel, poivre.

  • Conserver au frais à 5 degrés et consommer jusqu’au: voir date indiquée sur emballage.

A réchauffer au micro-ondes 600/800W  durant 4 minutes

Allergènes : Oeuf, céleris, gluten, sulfites


 

* Qu’est-ce que le MAP?….

Conditionnement sous atmosphère protectrice (MAP)

Prolonger la durée de conservation – de manière naturelle

Le MAP est une méthode naturelle de prolongation de la durée de conservation qui gagne rapidement du terrain à l’échelle internationale, souvent en complément d’autres méthodes. Le choix du bon mélange gazeux lors d’un conditionnement sous atmosphère protectrice préserve la haute qualité du produit en conservant le goût, la consistance et l’aspect originaux de l’aliment. L’atmosphère gazeuse doit être choisie en tenant compte de l’aliment concerné et de ses caractéristiques. Pour les produits à faible teneur en matières grasses et à forte teneur en humidité, il est nécessaire d’inhiber particulièrement la croissance des micro-organismes. En revanche, si le produit a une teneur élevée en matières grasses et une faible activité de l’eau, la protection contre l’oxydation est la plus importante. Les mélanges gazeux MAP sont généralement composés de gaz naturels de l’air: Dioxyde de carbone (CO2), azote (N2) et oxygène (O2). Chacun de ces gaz a ses propres propriétés spécifiques qui influencent l’interaction avec les aliments. Les gaz susmentionnés sont utilisés sous forme de mélanges préformés ou individuellement.

La teneur en dioxyde de carbone inhibe l’activité microbienne

Le dioxyde de carbone est le gaz le plus important dans le domaine de la technologie MAP. La plupart des micro-organismes, tels que les moisissures et les bactéries aérobies les plus courantes, sont fortement influencés par le dioxyde de carbone. En revanche, la croissance des micro-organismes anaérobies est moins affectée par cette atmosphère gazeuse. Le dioxyde de carbone inhibe l’activité microbienne en se dissolvant efficacement dans les phases liquide et grasse des aliments, abaissant ainsi leur pH. En traversant les membranes biologiques, il modifie leur perméabilité et leur fonction.

L’azote – inerte et stabilisant

L’azote est un gaz inerte. Lors de l’emballage, il sert principalement à refouler l’oxygène et à empêcher ainsi l’oxydation. En raison de sa faible solubilité dans l’eau, l’azote empêche également l’emballage de s’affaisser, car le volume intérieur est conservé.

La teneur en oxygène doit être aussi faible que possible

Pour la plupart des aliments, l’emballage doit contenir le moins d’oxygène possible afin d’éviter le développement de micro-organismes aérobies et de réduire le degré d’oxydation. Il existe toutefois des exceptions. L’oxygène aide à maintenir la forme oxydée de la myoglobine, qui donne à la viande sa couleur rouge. Les aliments d’origine végétale ont besoin d’oxygène pour la respiration cellulaire.